14/04/2014

Genève Route & Rail 8 - La jonction autoroutière de Chêne-Bourg - Thônex

2014.04.25 Carte d'ensemble projet.jpgLe projet Genève Route & Rail propose une traversée du Lac à la fois ferroviaire et routière. Il dessine un périphérique autoroutier complet et un réseau ferroviaire maillé. Route et Rail sont empoignés simultanément, pour une réalisation coordonnée.

Le projet fait l'objet sur ce blog de notes successives. Les lecteurs particulièrement intéressés, ou pressés, peuvent toutefois découvrir l'ensemble du projet à l'adresse suivante:

 

https://sites.google.com/site/geneverailroute/etude


 

 

Cette huitième note montre la jonction autoroutière de Chêne-Bourg - Thônex, et le passage de la douane de Thônex-Vallard.

A l'angle en haut à gauche de la carte, on voit apparaître l'autoroute venant du quai Gustave-Ador, en tunnel. Son tracé rejoint celui de la route de Malagnou, qu'il épouse en tunnel jusqu'au vallon de la Seymaz, à la hauteur du collège Claparède. Constructivement, cette disposition facilite grandement l'émergence à l'air libre du tunnel, puisque plus aucun bâtiment ne l'encombre sur les dernières centaines de mètres de tunnel.

A la hauteur du Collège Claparède, le tunnel rejoint la surface, tandis que la route de Malagnou prend de la hauteur pour se poursuivre en viaduc en-dessus de l'autoroute.

Au croisement avec la route de sous-Moulin, qui est aujourd'hui déjà dénivelé, un giratoire généreusement dimensionné est construit à la hauteur de la route de Malagnou. l'autoroute passant sous le giratoire. Plusieurs rampes relient le giratoire au sol.

La route surélevée de Malagnou, devenue Route Blanche, se prolonge jusqu'au carrefour de l'avenue de Thônex, qui est également équipé d'un giratoire surélevé sous lequel passe l'autoroute.

2014.04.14 Surélevée Claparède - Vallard.jpg

Le détail du fonctionnement de l'ensemble se lit sur le photomontage suivant. Les éléments de circulation surélevés sont teintés en gris sombre, qui se détachent sur le fond gris clair des éléments situés au sol.

Pour faire comprendre le fonctionnement du système mis en place, on décrit ici 9 trajets, dont 4 viennent du centre par la route de Malagnou, et 5 autres viennent du Lac par l'autoroute:

·          Venant du centre par la route de Malagnou, à la hauteur du Collège Claparède, la route de Malagnou se poursuit en route surélevée, par-dessus l’autoroute qui a surgi de terre, sous elle. Au giratoire également surélevé de Sous-Moulin, 4 directions sont possibles:

1.       par la rampe descendante, rejoindre la route de Sous-Moulin sud;

2.       suivre la route Blanche surélevée, direction giratoire de Thônex, puis Vallard-Douane;

3.       par la rampe descendante, rejoindre la route de Sous-Moulin, direction Chêne-Bourg;

4.       par la rampe descendante, rejoindre l’autoroute, direction Quai Gustave-Ador, puis Rive droite.

 

·          Venant de la Rive gauche et du quai Gustave-Ador l’autoroute sort de terre par une trémie à la hauteur du collège Claparède. Au giratoire de sous-Moulin, 5 directions possibles:

1.       continuer tout droit, par l’autoroute, jusqu’à Vallard-Douane;

2.       quitter l’autoroute, rejoindre le giratoire surélevé, puis rejoindre la route de Sous-Moulin vers le sud;

3.       quitter l’autoroute, rejoindre la Route Blanche surélevée, pour rejoindre le giratoire de Thônex;

4.       quitter l’autoroute, rejoindre le giratoire surélevé, puis rejoindre la route de Sous-Moulin vers le nord;

 

5.       quitter l’autoroute, rejoindre le giratoire surélevé, puis rejoindre la route surélevée de Malagnou vers Les Tranchées.

2014.04.14 Surélevée Claparède - Vallard Détail.jpg

L'ensemble de ce dispositif résout avec élégance un problème difficile: les inconvénients inhérents à une jonction autoroutière dans un réseau urbain dense sont concentrés sur un ruban étroit, depuis longtemps déjà hypothéqué par le trafic automobile.

La distribution du trafic sortant de l'autoroute comme la collecte du trafic entrant sur deux giratoires distants de 500 mètres, au croisement de deux routes cantonales du réseau primaire, est efficace. 

13:28 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.