UA-92318518-1

26/04/2014

Genève Route & Rail N° 11 - L'essentiel

2014.04.25 Carte d'ensemble projet.jpgLe projet Genève Route & Rail propose une traversée du Lac à la fois ferroviaire et routière. Il dessine un périphérique autoroutier complet et un réseau ferroviaire maillé. Route et Rail sont empoignés simultanément, pour une réalisation coordonnée.

Le projet fera l'objet sur ce blog de notes successives. Les lecteurs particulièrement intéressés, ou pressés, peuvent toutefois découvrir l'ensemble du projet à l'adresse suivante:


https://sites.google.com/site/geneverailroute/etude

 

Les lecteurs qui jugent que ce projet mérite que les autorités l'examinent avec soin sont invités à en faire part au groupe de soutien qui se forme, à l'adresse suivante:

Groupe de soutien au projet Genève Route & Rail, pour adresse : Madame Y. Gustafson, 9 A, chemin des Hutins, 1247 Anières

ou alors

R. Weibel, Ingénieur, rue de Bourg 11, 1003 Lausanne, 021 311 95 46, weibel.rodolphe@bluewin.ch


Après les 10 notes qui se sont succédé au cours du mois d’avril, il est temps d’en résumer les atouts.

 

Genève Route & Rail est un projet concret,

 

·         parce qu’il répond aux attentes de la population, qui souhaite une circulation automobile apaisée,

·         parce qu’il répond aux attentes de ses futurs usagers (notes n° 1 et 5),

·         parce qu’il réduit les nuisances de construction, en réunissant sur les mêmes chantiers le chemin de fer et la route,

·         parce qu’il répond aux critères des autorités fédérales, qui en paieront l’essentiel (notes n° 2 et 10),

·         parce qu’il est économique ; il dispense notamment de la transformation de la gare de Cornavin et de la construction d’une seconde gare de l’Aéroport (note n° 7),

·         parce qu’il est réalisable à bref délai, selon des méthodes constructives éprouvées, usuelles et sûres (notes n° 3 et 4).

 

Il propose

·         une traversée du Lac à la fois routière et ferroviaire,

·         un raccordement sans détour des réseaux autoroutiers français et suisse, à même de rallier les autorités fédérales,

·         un raccordement sans détour des réseaux ferroviaires français et suisse,

·         un réseau ferroviaire complet et cohérent, assurant une desserte fine,

·         un réseau autoroutier complet et cohérent, réalisant le bouclage périphérique si évidemment nécessaire, (notes n° 2)

·         un réseau de transport homogène, dans lequel route et rail sont complémentaires.

 

Les 10 notes qui ont précédé portaient sur les thèmes suivants :

N° 10 - Développement urbain de la rive gauche

 9 – Jonction ou demi-jonction autoroutière au quai Gustave-Ador

N°  8 - La jonction autoroutière de Chêne-Bourg - Thônex

 7 – Les coûts

N°  6 - Trajet autoroutier entre Vengeron et Vallard

 5 – Desserte ferroviaire fine

N°  4 - Méthodes sûres et éprouvées pour traverser le Lac

N°  3 - Traversée du Lac commune au chemin de fer et à l'autoroute

N°  2 - La traversée du Lac achève le périphérique autoroutier

N°  1 - Le projet de chemin de fer

2014.04.09 Schéma réseau.jpg

11:51 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.