UA-92318518-1

24/02/2015

Genève Route & Rail 19 - Conférence - débat public PLR - Thônex

Le PLR de Thônex m'a invité à présenter mes idées au cours d'une soirée de discussion-débat, qui aura lieu mercredi 4 mars 2015 dès 19h30 à la Salle des Fêtes de Thônex. D'autres orateurs sont invités, qui présenteront d'autres points de vue, peut-être divergents.

J'en suis heureux: les problèmes posés par les infrastructures lourdes de transport sont si complexes que je ne crois pas qu'ils puissent être résolus par une approche purement analytique, qui commencerait par l'analyse des besoins, inventorierait mécaniquement les diverses possibilités de les satisfaire, établirait une pondération prétendument rationnelle des critères d'appréciation des diverses variantes envisagées. Une telle approche amène à prétendre à la fin du processus: "c'est la meilleure solution".

Je ne suis pas convaincu. Cette démarche analytique laisse trop peu de place à l'imagination. C'est pourquoi j'apporte mon grain de sel, et invite tout un chacun à faire de même.

2015.02.24 Flyer Débat PLR.jpgLe projet Genève Route & Rail propose une traversée du Lac à la fois ferroviaire et routière. Il dessine un périphérique autoroutier complet et un réseau ferroviaire maillé. Route et Rail sont empoignés simultanément, pour une réalisation coordonnée.

2014.10.26 Crte d'ensemble , tracé évit. nappeipg.jpg

Le projet fera l'objet sur ce blog de notes successives. Les lecteurs particulièrement intéressés, ou pressés, peuvent toutefois découvrir l'ensemble du projet à l'adresse suivante:

 

https://sites.google.com/site/geneverailroute/etude

 

Les lecteurs qui jugent que ce projet mérite que les autorités l'examinent avec soin sont invités à en faire part au groupe de soutien qui se forme, à l'adresse suivante:

Groupe de soutien au projet Genève Route & Rail, pour adresse : Madame Y. Gustafson, 9 A, chemin des Hutins, 1247 Anières

ou alors

R. Weibel, Ingénieur, Coutzet 14, 1094 Paudex, 021 791 26 83, weibel.rodolphe@bluewin.ch


En vue de cette discussion, j'ai préparé cette carte, qui présente l'ensemble des idées qui courent, tout au moins celles que je connais.

2015.02.24 Ensemble Etat OFROU Wl.jpg

Trois tracés esquissent le bouclage autoroutier de Genève:

  1. Le gouvernement genevois a présenté en 2011 un projet qui relie l'embouchure du Vengeron sur la rive droite à la douane de Thônex-Vallard, en passant par la Pointe à la Bise. La traversée du Lac est envisagée soit par un pont, soit par un tunnel.

    Selon mes informations, l'Etat étudie un autre raccordement au réseau français sur Rive gauche, sans que j'en sache plus. Deux options me semblent envisageables, un raccordement à l'échangeur d'Etrembières,  ou alors au carrefour des Chasseurs.

    Ces tracés sont esquissés en rouge vermillon sur ma carte.
     
  2.  L'Office fédéral des routes a repris ce projet du Canton, en modifiant légèrement le tracé: à l'accostage sur la rive gauche, le tracé de l'OFROU se détache en direction du nord de celui du Canton, puis accuse à l'approche de Thônex-Vallard un coude plus marqué.

    Ce tracé est représenté en rouge plus sombre sur ma carte.

  3. Ma proposition se distingue nettement des deux précédentes, en ceci qu'elle relie l'embouchure du Vengeron à la douane de Thônex-Vallard en suivant de près la ligne droite.

    Ce tracé est représenté par un trait orange.


Sur le plan ferroviaire, deux projets sont aujourd'hui connus:

  1.  L'Etat étudie l'accroissement de capacité d'accueil de trains à Cornavin, et examine le projet de "raquette", qui relie Cornavin à Cointrin en passant par la place des Nations, puis se prolonge sous la piste de l'aéroport pour rejoindre la ligne de La Plaine en passant par Meyrin. Ce projet nécessite la construction d'une gare supplémentaire à l'aéroport.

    Ce tracé est esquissé sur ma carte en bleu sombre.
     
  2. Je propose à la place deux éléments:
    • élargir la "raquette" pour la faire passer par le vallon du Vengeron, lui faire longer la piste de l'aéroport, sur le même tracé que l'autoroute, qui va être élargie, lui faire traverser la gare actuelle de l'aéroport, et enfin la faire rejoindre la ligne de La Plaine à l'extrémité sud de la piste de l'aéroport.
    • traverser le lac par le même ouvrage que le tunnel autoroutier, pour joindre la ligne de Lausanne et la raquette "élargie" au Vengeron au CEVA, dans la courbe que celui-ci dessine juste à côté de la gare des Eaux-Vives.

       

Voilà ce que je sais aujourd'hui de la situation. La discussion sera sans aucun doute passionnante.

 

 

 

21:26 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.