UA-92318518-1

06/07/2015

Genève Route et Rail 23 - La réponse modeste de la DGT

Monsieur Hochstrasser, directeur de la direction générale des  transports de l’Etat de Genève a commenté par une lettre de lecteur  mon point de vue sur l’extension de la gare de Cornavin (voir « Tribune de Genève » du 30 juin). En substance, il y affirme ceci : le coût de l’extension en surface, jusqu’ici évalué à 790 millions, aurait été sous-estimé. Après expertise, il se monterait en réalité à 980 millions. Le surcoût qu’entraîne la volonté de Genève d’enfouir cette extension, enfouissement que Genève doit payer de sa poche, ne serait donc pas de 862 millions, mais de 652 millions.


2015.06.28 Tronçon Rail Aéroport Genthod.jpg

 

Admettons cette affirmation, non contrôlable : le communiqué de presse commun de l’Etat de Genève, de la Ville de Genève, de l’OFT et des CFF n’en dit strictement pas un mot.

 

Ma solution, elle, coûtera 531 millions. Son coût est inférieur au montant de 790 millions qui est celui sur lequel s’est basée l’Assemblée fédérale pour décider l’extension de la capacité du nœud de Genève. Ma solution ne coûtera donc rien aux contribuables genevois ! Celle défendue par M. Hochstrasser, elle, leur coûtera 652 millions, pour autant que son affirmation soit exacte. Sinon: 862 millions.

 

 

Comme ma solution assure elle aussi, ceci à long terme, l’intégrité du quartier des Grottes, je ne comprends pas que Monsieur Hochstrasser ne se penche pas avec attention sur mon projet. Peut-être trouverait-il des motifs de critique plus pertinents. En l’occurrence, la portée de sa critique est modeste: Monsieur Hochstrasser affirme que les contribuables genevois devront payer 652 millions s'ils adoptent sa solution, l'enfouissement de la gare de Cornavin, mais confirme tacitement que les contibuables genevois n'auraient rien à payer si ma solution était adoptée.

 

Les lecteurs particulièrement intéressés, ou pressés, peuvent découvrir l'ensemble du projet à l'adresse suivante:

 

https://sites.google.com/site/geneverailroute/etude

 

Les lecteurs qui jugent que ce projet mérite que les autorités l'examinent avec soin sont invités à en faire part au groupe de soutien qui se forme, à l'adresse suivante:

Groupe de soutien au projet Genève Route et Rail, pour adresse : Madame Y. Gustafson, 9 A, chemin des Hutins, 1247 Anières

ou alors

 

R. Weibel, Ingénieur, Coutzet 14, 1094 Paudex, 021 791 26 83, weibel.rodolphe@bluewin.ch

10:45 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.