31/07/2015

Genève Route et Rail 25 - Transparence!

En réponse à l’invitation placée au bas de mes articles de Blog, un lecteur a déclaré soutenir sans réserve le volet ferroviaire de mon projet, mais ne pas partager mon point de vue sur la traversée routière du lac. Il regrettait de ne pouvoir, de ce fait, souscrire à mon invite.

 

C'est une de mes idées centrales que de vouloir offrir une solution globale plutôt qu'une addition de projets conçus indépendamment l'un de l'autre, disparates, sans cohérence. Les infrastructures lourdes de transport terrestre forment ensemble l’ossature fondamentale de la mobilité.

 

Je comprends toutefois fort bien que d’autres ne voient pas les choses de la même manière.

 

C'est pourquoi j'attache beaucoup d'importance à ce qu'on sache que ce que je souhaite, ce n’est pas que mon projet soit adopté en bloc, c'est que mon projet soit examiné dans ses différents aspects : à moins d’un a priori,celui ou celle que n'intéresse que le volet ferroviaire n'a en principe rien à perdre à ce que le volet autoroutier soit examiné, et rien à perdre non plus à ce que le projet soit examiné dans sa globalité. Il se peut que l’examen soigneux amène à modifier l’un des volets, ou même à le supprimer, mais il serait irrationnel, parce que purement subjectif, d’écarter ou de supprimer un volet avant même que les Autorités et Administrations cantonales et fédérales les aient examinés avec attention.

C'est pourquoi:

Les lecteurs qui jugent que ce projet mérite que les autorités l'examinent avec soin sont invités à en faire part au groupe de soutien qui se forme, à l'adresse suivante:

Groupe de soutien au projet Genève Route et Rail, pour adresse : Madame Y. Gustafson, 9 A, chemin des Hutins, 1247 Anières

 

ou alors

 

R. Weibel, Ingénieur, Coutzet 14, 1094 Paudex, 021 791 26 83, weibel.rodolphe@bluewin.ch

 

 

 

Les lecteurs particulièrement intéressés, ou pressés, peuvent découvrir l'ensemble du projet à l'adresse suivante:

 

https://sites.google.com/site/geneverailroute/etude

 

 

 

 

 

 

09:40 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Si j'étais aussi borné que votre lecteur je ne soutiendrais le volet ferroviaire que s'il est lié à la traversée routière du lac qui est ma priorité. Seulement voilà, non seulement je ne suis pas borné, mais j'ai réalisé que votre projet offrait vraiment une réponse crédible à l'ensemble de la problématique de mobilité au bout du lac à des coût défiant toute concurrence. C'est à se demander comment il est possible que les autorités et autres protagonistes soient aussi réticents à l'étudier.
Mais au final, la douloureuse sera telle qu'ils seront bien obligés d'y revenir. A défaut, rien ne sera entrepris et la situation dégénèrera à un point tel que des mesures d'urgence devront être prises.

Écrit par : Pierre Jenni | 31/07/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.