UA-92318518-1

07/10/2015

Genève Route et Rail 29 - Ce que coûteraient aux Genevois les plans de l'Etat - Ce que coûtera aux Genevois le projet Genève Route et Rail

Les projets étudiés par l'Etat forment bien sûr une source essentielle d'inspiration du projet Genève Route et Rail. La lecture des projets de l'Etat fait comprendre très clairement les objectifs qu'ils poursuivent.

 

Le projet Genève Route et Rail remplit les mêmes objectifs. Un avantage qu'il prétend offrir, massif, c'est une très importante économie d'argent, pour les Genevois, et aussi pour la Confédération.  

2015.10.13 Carte ensemble Etat - GeReR gris.jpg

Cette carte représente les projets de l'Etat tels qu'ils sont actuellement connus, et les différents éléments de Genève Route et Rail


La Confédération dispose de 790 millions (compris dans la première étape de FAIF) pour augmenter la capacité du nœud ferroviaire de Genève. Dans le cas du Plan directeur, ces 790 millions seraient entièrement absorbés dans l'enfouissement des 2 voies à Cornavin. Dans le cas du projet Genève Route et Rail, ils se répartissent sur 4 ouvrages partiels: le tronçon Aéroport - Genthod, la modernisation du tunnel de Châtelaine, le tronçon qui longe le Vengeron entre la ligne du Lac et la nouvelle ligne Aéroport - Genthod, et enfin, à l'extrémité sud de la piste de l'Aéroport, la courte bretelle qui permet le passage de l'Aéroport vers La Plaine.

 

La Confédération  a d'ores-et-déjà refusé le tracé  de l'autoroute de contournement prévu par l'Etat, au motif qu'il fait un long détour, sans utilité, par la campagne peu construite. En effet, le tracé de l'Etat se développe sur 13,5 km, alors qu'un tracé direct reliant les mêmes points, celui de Genève Route et Rail, ne mesure que 9,4 kilomètres, soit un tiers de moins, ce qui correspond à une économie de l'ordre du milliard. Il semble donc que si le canton de Genève souhaite voir la Confédération inscrire la traversée du Lac dans le réseau des routes nationales, en financer la construction et l'exploiter, il doive accepter d'en modifier le tracé.

2015.10.07 Comparaison coûts.jpg

 

Le projet Genève Route et Rail coûte (traversée ferroviaire du Lac non comprise) 2,8 milliards. Les projets de l'Etat en coûteraient 6,5, soit 3,7 milliards de plus. Le projet Genève Route et Rail ne coûterait rien aux Genevois, parce que les 790 millions votés par le Parlement fédéral pour accroître la capacité du noeud de Genève suffisent pour cela, et parce que la Confédération pourra inscrire la traversée du Lac selon ce tracé dans le réseau des Routes nationales, et donc de la prendre entièrement à sa charge. 

Genevoises, Genevois! demandez que vos admninistrations étudient avec soin le projet Genève Route et Rail, pour que vous puissiez vous déterminer en toute connaissance de cause.

Vous trouverez l'entier du dossier à cette adresse: https://sites.google.com/site/geneverailroute/etude

Les lecteurs qui jugent que ce projet mérite que les autorités l'examinent avec soin sont invités à en faire part au groupe de soutien qui se forme, à l'adresse suivante:

Groupe de soutien au projet Genève Route et Rail, pour adresse : Madame Y. Gustafson, 9 A, chemin des Hutins, 1247 Anières

ou alors

 

 

R. Weibel, Ingénieur, Coutzet 14, 1094 Paudex, 021 791 26 83, weibel.rodolphe@bluewin.ch

15:40 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

J'aime cet emploi des temps conditionnels et futurs dans votre titre.
Car, c'est bien ce qui risque d'arriver.
Lorsque nos chers députés et autres conseillers d'Etat auront fait leurs comptes, ils viendront vers vous la queue entre les jambes.
Je suis tout simplement choqué de vérifier que les plus hauts cadres de la DGT ne connaissent pas votre projet. Et je comprends tous les jours un peu mieux les méandres de la politique et de l'administration. C'est pas glorieux.
Faudrait juste trouver le moyen de donner la paternité de l'idée à un décideur pour que ça roule. Même si au final personne ne sera dupe mais au moins on roulera à nouveau à Genève et c'est bien ce qui compte, non ?

Écrit par : Pierre Jenni | 07/10/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.