UA-92318518-1

29/09/2016

Nouvelle donne

Grand Conseil et Conseil municipal de la Ville de Genève ont décidé de lancer 530 millions de francs dans le projet d’enfouissement de deux voies et d’un quai à Cornavin.

 « Genève Route et Rail » en a pris acte.

Les administrations, évidemment conscientes du caractère inachevé de cette réalisation d’une gare souterraine de deux voies et d’un quai à Cornavin, poursuivent, pour résoudre ces lacunes, dans la direction suivie jusqu’ici : la « raquette », désormais estimée à 2,0 milliards, et une seconde étape souterraine à Cornavin,, estimée à 1,0 milliard. Elles envisagent donc des investissements supplémentaires à Genève de 3,0 milliards.

« Genève Route et Rail » rappelle donc tout naturellement que son projet, pour un coût de 730 millions, comblera à bien meilleur compte les lacunes laissées par l’étape qui fait l’objet de la Convention-Cadre. Ce projet mérite d’être examiné avec soin par les administrations, ne serait-ce que pour cet aspect somptuaire, sans même prendre en considération les autres avantages qu’il présente : solution au passage par le centre habité de la ville de convois transportant des matières dangereuses, réduction des gigantesques inconvénients de gigantesques chantiers au centre de la Ville, rapidité et facilité d’exécution, dégagement d’espaces de réserve sur le tronçon de Châtelaine, permettant d’envisager avec sérénité la réalisation d’une halte.

2016.09.29 Les suites de la décision du GC et du CA.jpg

14:10 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

23/09/2016

Résultat du match à l'Hôtel de Ville

Locaux: 82

Visiteurs: 0

00:32 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

21/09/2016

Genevois, on vous berne!

Le Grand Conseil  va demain débattre et vraisemblablement prendre sa décision quant au sort de la très néfaste Convention-Cadre. Le Conseil municipal fera de même prochainement. L'accord des deux organes est nécessaire pour la mise en vigueur de la Convention.

Dans ce blog, je pense que tout a été écrit et fait pour mettre en garde les Genevois contre un projet absurde. 

L'OFT et les CFF, qui bénéficient de compétences et d'expertise inaccessibles aux cantons, dictent leurs règles au monde ferroviaire. L'OFT, qui a pour mission de "gérer les aménagements et le financement des infrastructures, ..., de surveiller les coûts", a manifestement failli à sa mission: pour saboter le projet "Genève Route et Rail", il a eu recours à des affirmations qu'il a pour finir dû démentir.

L'association "Genève Route et Rail" envoie aujourd'hui à tous les députés un courriel pour tenter encore de les convaincre de ne pas commettre la gravissime erreur de donner leur accord à un projet non seulement mal ficelé, mais surtout malheureux, néfaste, parce qu'entraînant Genève dans une aventure dont personne ne peut connaître l’issue, si ce n’est qu’elle se chiffrera par une poignée de milliards supplémentaires, dont une partie à sa charge.

Je vous transmets ici ce courriel aux députés.

Lire la suite

13:00 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook | | | |