UA-92318518-1

08/08/2017

Y a-t-il un économiste dans le train ? Entre Berne et Genève ?

 

2017.07.03  Schéma GeReR Rail Traversée non dessinée.jpg

 2017.07.03  Schéma Etat Rail.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Investir, c’est placer de l’argent pour créer un outil qui produit des produits – excusez-moi, je n’ai pas trouvé mieux ! Ces produits peuvent être matériels – une auto - ou immatériels – un conseil médical, rapporter de l’argent – l’électricité – ou du bien d’autre nature – les connaissances transmises à l’école.

Deux bâtiments scolaires nécessaires à la transmission  des connaissances aux mêmes écoliers, de même nombre, coûteront à peu près la même chose. L’investissement pour créer l’outil – le bâtiment – rend les mêmes services, pour le même coût.

A Genève, quand il s’agit de chemin de fer, la Confédération, l’Etat et la Ville,  pensent autrement. La boucle ferroviaire de l’aéroport et ses deux raccordements à Blandonnet et au Vengeron coûteront 740 millions. Les projets de l’Etat pour rendre autant de services, mais de moins bonne qualité, coûteraient 4,65 milliards (Cornavin 1, Cornavin 2, raquette et Aéroport 2), soit 4 milliards de plus.

Cela tombe sous le sens : ces 4 milliards de différence ne seraient pas un investissement, mais une pure dépense, sans contrepartie. Après réalisation, il n’en resterait rien, si ce n’est un très mauvais souvenir.

Y a-t-il un économiste dans le train ? Entre Berne et Genève ?

Pour en savoir plus: http://www.gerer.ch

11:21 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Il semble que vos mathématiques sont plutôt convaincantes. Tout le monde politique et médiatique est mesmérisme par la succession d'un Conseiller fédéral. Pendant ce temps "la Nave va" et l'argent n'est pas un problème.

Écrit par : nEmo | 08/08/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.