UA-92318518-1

29/11/2017

Des mystères, des mystères, encore des mystères, à l'Office fédéral des transports

En janvier 2012, le Conseil fédéral publie son message au Parlement fédéral concernant FAIF - Financement et Aménagement de l’Infrastructure Ferroviaire, qui propose à la fois un système de financement et un système de programmation des investissements. https://www.admin.ch/opc/fr/federal-gazette/2012/1371.pdf

Dans son message, le Conseil fédéral explique le mécanisme de programmation qui sera mis en place sous l’acronyme PRODES - Programme de développement stratégique de l’infrastructure ferroviaire (page 1374) : Cette stratégie à long terme se concrétise et se met en œuvre grâce à un programme de développement stratégique de l’infrastructure ferroviaire (PRODES). Le PRODES se base sur les planifications de «Rail 2030». Il s’avance jusqu’à l’horizon 2050 et comprend des investissements d’environ 42,5 milliards de francs, dont des aménagements du réseau et d’autres composantes nécessaires à l’exploitation (par ex. installations de garage et alimentation électrique).

Lecteurs, retenez ce montant; 42,5 milliards.

Sur la base de ce montant, l’Assemblée fédérale vote en juin 2013 le projet FAIF et arrête une 1ère étape d’aménagement de PRODES, dite EA 2025 -  Etape d’aménagement 2025, coûtant  6,4 milliards. Le 14 février 2014, peuple et cantons confirment la décision de l’Assemblée fédérale.

 

Moins de 4 années plus tard, le 29 septembre 2017, la Confédération met en consultation sa proposition de 2ème étape d’aménagement dite EA 2030/35.

https://www.admin.ch/ch/f/gg/pc/documents/2900/Rapport_AS...

En dernière page, le Rapport explicatif de la procédure de consultation  récapitule les investissments prévus et à prévoir. Au chapitre PRODES : EA 2025, 6,4 milliards, EA 2030/2035 (qui cumule EA 2030 et 2035), 11,875 milliards, étapes ultérieures de 1er degré d’urgence – 1er DU, 27,910 milliards, étapes ultérieures de 2ème degré d’urgence, 12,565 milliards.

Au total  58,75 milliards.

Ainsi, en 4 années, le coût du programme PRODES a explosé, passant de 42,5 milliards à 58,75 milliards, augmentant de 16,25 milliards, 38 %, 4 milliards par année! Combien aura coûté l'actuel PRODES à son achèvement, en 2050? Qu'auraient voté les parlemantaires fédéraux, puis les cantons et les citoyens s'ils avaient eu une idée d'une pareille dérive?

Pour apprendre cette dérive, il faut aller consulter la dernière page des 4 annexes d'un rapport explicatif (!) de 94 pages, rapport explicatif qui ne fournit pas la moinde explication de cet incroyable saut.

Transparence et fiabilité? non, mystères, mystères et encore mystères!

 

Aux destinataires de la Newletter: une fausse manoeuvre m'a fait perdre la liste de ceux qui ont demandé à être effacés de la liste des destinataires. Avec mes excuses, je vous prie de refaire la manoeuvre qui vous efface de cette liste.

 

10:18 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Ce qui est excessif devient insignifiant.
Lorsqu'on compte en milliards, plus personne ne peut se faire une idée.

Écrit par : Pierre Jenni | 29/11/2017

Quelle belle cacade !
Bravo de dénoncer ces inquiétantes dérives.
Bon courage pour ce juste combat.
Daniel

Écrit par : Berner | 29/11/2017

Les commentaires sont fermés.