15/02/2018

Rien d’irrémédiable n’est encore accompli, mais le pire est probable

L'hebdomadaire Domaine public vient de publier un article de votre serviteur:

https://www.domainepublic.ch/articles/32768

 

 

 

14:25 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

Commentaires

YES !
ça c'est de la com !

Écrit par : Pierre Jenni | 15/02/2018

Le meilleur résumé de la situation non seulement rocambolesque mais dangereusement onéreuse et catastrophique dans laquelle veut nous conduire l'administration avec la complicité des CFF à qui,rappelons-le, cela ne coûtera rien puisque ces milliards sont fournis par l'OFT. Les CFF en disposent alors, distribuent les mandats, choisissent les exécutants, et dirigent les travaux, etc.. à leur guise.
Donc aucune motivation à dépenser le moins possible. L'association Genève Route et Rail, issue du groupe de travail créé en 2013 pour défendre le projet Weibel, promeut cette solution la seule vraiment complète, cohérente, logique, économique et résolvant tous les problèmes y compris supprimant le transport des matières dangereuses par Cornavin.
Que la raison l'emporte enfin!

Écrit par : Bobillier | 16/02/2018

Les commentaires sont fermés.