17/09/2018

Le tunnel qui coûte 250 millions, mais vaut 4,2 milliards

Pour résoudre le problème de capacité du noeud ferroviaire de Genève, les pouvoirs publics, Office fédéral des transports, Office fédéral du développement territorial, Direction générale des transports du canton, les CFF, poursuivent avec obstination le projet comprenant trois parties: Cornavin 2, 1,67 milliard, Cornavin 3, 1,0 milliard, Raquette, 2,0 milliards.

Voici comment se présente le réseau ainsi projeté:

2018.09.17.1 Comparaison topologie.jpg

La raquette est matérialisée par la ligne existante de La Plaine depuis Cornavin, et son symétrique qui passe par l'aéroport, à construire: partant de Cornavin vers le nord, elle passerait par Les Nations, l'aéroport, Meyrin-centre avant de rejoindre la ligne de La Plaine à Zimeysa.

Seule la desserte de l'aéroport s'impose vraiment. Nations est à queques encablures de Sécheron, Meyrin déjà desservie par deux haltes ferroviaire et deux lignes de tram. D'autres tracés sont donc envisageables, pour autant qu'ils desservent l'aéroport. Par exemple:

2018.09.17.2 Comparaison topologie.jpg

ou aussi:

2018.09.17.3 Comparaison topologie.jpg

ou encore:

2018.09.17.4 Comparaison topologie.jpg

ou enfin:

2018.09.17.5 Comparaison topologie.jpg

La topologie du réseau n'a en rien changé. Les différences négatives sont minimes: Nations et Meyrin-Centre ne seraient plus desservies. En revanche un massif P+R au Vengeron et le Grand-Saconnex seraint raccordés au réseau ferroviaire, et Sécheron, Chambésy, Vernier-Meyrin seraient aussi desservies par cette ligne.

 

Alors, la boucle? c'est la raquette, augmentée d'un court tunnel entre le Vengeron et la halte de Genthod-Bellevue:
2018.09.17.6 Comparaison topologie.jpg

Ici, la ligne rouge illustre la raquette et le raccordement de Genthod. Mais, ce n'est pas le moindre des avantages de cette solution, une bonne partie de la raquette qu'elle dessine existe déjà: 

2018.09.17.7 Comparaison topologie.jpg

Le raccordement de Blandonnet est estimé à 135 millions, celui du Vengeron à 145 millions, le tronçon Aéroport - Vengeron, s'il est réalisé en accord avec l'élargissement de l'autoroute A1,  à 210 millions, le tunnel Vengeron - Bellevue, avec sauts-de-mouton souterrains, à 250 millions.

 

Ce petit bout de tunnel entre Vengeron et halte de Genthod-Bellevue coûte 250 millions, mais vaut 4,2 milliards.

En fermant la boucle de l'aéroport, ce tunnel permet, grâce au mécanisme déja expliqué ici à de multiples reprises

1. de diviser par deux tout le trafic ferroviaire sur le tronçon Genthod-Bellevue - Cornavin- Aéroport, donc en particulier à travers la gare de Cornavin, qui est de ce fait suffisante dans son état actuel, et

2. de laisser la gare de l'aéroport, désormais traversée, dans son état actuel. Une seconde gare souterraine n'y est pas nécessaire.

 

Et bien sûr, ce petit bout de tunnel  évite tout chantier en pleine ville, tout chantier entre Nations et Aéroport, offre un détour du centre denséement habité aux convois transportant des marchandises dangereuses.

En outre, ce petit bout de tunnel coûte avec ses compléments 740 millions, un peu moins que ce que l'Assemblée fédérala a arrêté dans son Crédit d'engagement en vigueur, 790 millions

De ce fait, ce petit bout de tunnel, avec ses compléments, déjà entièrement financé par la Confédération, est réalisable d'ici 2030, soit 20 ans avant ce que prévoient les pouvoirs publics.

Contribuables genevois, l'accord entre vos pouvoirs publics et la Confédération devrait vous coûter 550 millions. Habitants de Genève, ce même accord devrait vous occasionner deux décennies de chantier, en pleine ville! Ma solution ne vous coûterait rien, et ne nécessite aucun chantier en ville.

Contribuables suisses, l'accord entre les pouvoirs publics de Genève et la Confédération devrait vous coûter près de 4 milliards de francs, inutilement, pour rien. L'accord porte sur une solution coûtant en tout 4,67 milliards, les Genevois devant en prendre à leur charge 550 millions; ce sont donc 4,12 milliards que vous seriez amené à débourser. Or il existe une solution à 740 millions. Vous paieriez donc 3,38 milliards pour rien, inutilement.

18:38 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Merci de remettre sans relâche, le sujet sur le tapis: Un tunnel qui coûte 250 millions, mais vaut 4,2 milliards? etc.

Merci de rester fidèle au poste. Où sont les ingénieurs du génie civil genevois?

Merci de n'avoir de cesse de comparer les points techniques des projets rejetés, de ceux soumis à financements

Comment nos actuels élus responsables peuvent-ils dire aux citoyens votants et contribuables de ce canton qu'ils devront couvrir de tels dépassements outrageux issus de leur décision,

Comment ces élus pourraient-ils nous faire croire que lesdits dépassements seraient absorbés par les financements alloués par la Confédération, tandis que ces différences entreraient dans le giron de bénéficiaires étrangers? Parmi les bénéficiaires, au choix, vous avez ces entreprises françaises qui ont pris le Ceva genevois en mains (RATP, parisienne), les Stés immos parisiennes (stés au nom abbscons), et pour finir, le BTP français dans toute sa grandeur, sur sol genevois (intérims employés ex Europe de l'Est, dont les conditions salariales ne sont plus à expliquer)

Commentaire d'une genevoise & famille, en colère contre les élus ne prenant depuis les bilatérales, aucune responsabilité bien qu'élus aux responsabilités de la gestion de ce canton

Écrit par : divergente | 17/09/2018

Que fait notre vaillante presse genevoise? Qu'attendent nos précieux journalistes pour explorer ce mic-mac, la mère de toutes les "Genfereien"?

Écrit par : nEmo | 17/09/2018

La TdG me permet de m'exprimer dans ce blog. Monsieur Daniel Cornu, le médiateur, m'a fait savoir que je devais dèjà en être satisfait. Voici les quelques articles publiés dans la presse. Il y a eu aussi un article du journal TCS Genève, un article dans le journal de la FER, Entreprise romande.

https://www.letemps.ch/opinions/geneve-ferroviaire-un-contreprojet

https://www.domainepublic.ch/articles/32768

https://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/ge-une-future-boucle-pres-de-laeroport-de-cointrin-pour-decharger-cornavin?id=9562189&station=a9e7621504c6959e35c3ecbe7f6bed0446cdf8da

Mais ces réussites sont un peu maigres au reagrd des 5 années passées sur ce sujet.

Écrit par : weibel | 17/09/2018

Merci M. Weibel de votre travail de fourmi et de votre abnégation sans faille à tenter d'informer le public. Peut-être faut-il voir une opportunité dans le changement de présidence au conseil d'état genevois, M. Hodgers étant aussi en charge des transports ?

@divergente: merci de nous épargner vos versets anti-français déjà bien connus. La TdG regorge déjà bien assez de discours anti-frontaliers pour venir en plus polluer l'excellent blog de M. Weibel.

Écrit par : Nicolas | 18/09/2018

Les commentaires sont fermés.