01/12/2018

Genevois, réagissez!

 

2018.11.22 Cornavin Coupe travers projer arch.jpg

Coupe projet lauréat du concours d’architecture GUILLERMO VAZQUEZ CONSUEGRA,  FREI REZAKHANLOU,  EMCH + BERGER

 

Cette coupe à travers la gare de Cornavin fait apparaître en bas à gauche les deux tubes nécessaires à l'extension de la capacité du noeud ferroviaire de Genève. Elle donne une idée du gigantisme de cet ouvrage. Le fond de ces deux tubes est situé à 22 mètres sous les voies de la gare actuelle. C'est pour passer sous de très importantes canalisations qu'ils sont si profonds.

Ensemble, ils ont une largeur de 50 mètres. Seul le tube de droite, de 25 mètres, serait réalisé en 1ère étape, qui devrait s'achever en 2031. La seconde étape, indispensable à la réalisation de la raquette, elle-même indispensable à une desserte ferroviaire convenable de l'aéroport, viendra plus tard. Quand? Posez la question à vos autorités, à vos députés, à vos conseillers municipaux. Il faut souhaiter aux habitants de tout le Grand Genève que ce soit le plus tôt possible, mais aux habitants des Grottes que ce soit le plus tard possible, parce que les habitants des Grottes vont déjà souffrir pendant l'exécution de la 1ère étape. Voyez ce que les experts en disent:

2018.12.01 Cornavin 1ère Emprises chantier.jpg

Ils sont prévenants: ils précisent pour chaque emprise de chantier prévue qu'elle est provisoire. Il est vrai qu'il y aurait lieu de s'inquiéter!

Depuis Châtelaine:

  • Secteur Châtelaine: 6 ans
  • Rue Voltaire: 6 ans
  • Rue Dassier: 3 ans
  • Ilot Pépinière: 5ans
  • Secteur Cornavin (l'entier de la Place Montbrillant): 5 ans
  • Rue du Valais: 4 ans.

Et donc, une fois que ce sera fini, il faudra recommencer, aux mêmes endroits. Parce que le tunnel de la 1ère étape ne comportera qu'une seule voie, conduisant les trains exclusivement en direction de La Plaine/Aéroport, il faudra recommencer à Châtelaine, à la rue Voltaire, à la rue Dassier, à l'îlot Pépinière, et bien sûr à la Place de Montbrillant, pour pouvoir faire revenir les trains depuis l'Aéroport.

Genevois, vous êtes fous d'être prêts à accepter un tel projet, qu'une équipe de fonctionnaires fédéraux, cantonaux et communaux, un chef des CFF, quelques députés aussi, défendent bec et ongles pour une seule raison envisageable: pour sauver la face.

Gens des Grottes, vous croyez avoir sauvé le bas des Grottes? la 1ère étape frôlera de si près l'Hôtel Montbrillant que sa véranda devra y passer. La seconde étape l'englobera complètement: y survivra-t-il?  Quant aux immeubles qui bordent la place: hélas!

Ah oui! j'ai failli oublier. La boucle de l’aéroport, que soutient l'association GeReR, prévue par les CFF depuis 1980, rend inutile tous ces chantiers, parce qu'elle divise par deux tout le trafic entre Genthod et Aéroport. Comment? c'est très facile à comprendre. Parce que la boucle de l'aéroport fait qu'il y a deux trajets pour accéder à l'aéroport: par Cornavin et par Le Grand-Saconnex. Par conséquent, la gare de Cornavin est suffisante, les 4 voies de la tranchée de Saint-Jean le sont également.

Genevois ! Vous disposez du droit d’initiative, et vous avez donné la preuve que vous savez vous en servir. 

 

 

12:16 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Nous voici dans le concret de la future erreur ferroviaire du siècle à Genève. Mesdames et Messieurs les politiciens de tous bords, prenez la peine d'étudier aussi la "boucle ferroviaire" de Monsieur Weibel.

La démocratie c'est de choisir entre au moins deux projets. Les projets de l'Etat et de la "boucle" peuvent alimenter un sain débat démocratique.

Au 19e siècle, les analyses techniques et politiques des projets ferroviaires genevois ont toujours alimenté un débat démocratique entre tracés différents. Au 21e siècle, on voudrait raisonner sur un projet unique, comme dans une démocratie populaire! Genève et ses trains valent mieux que cela!

Écrit par : chabloz | 02/12/2018

Quoi d’étonnant ces travaux pour Genève les tranchées ouvertes.... ad vitam aeternam!?

Écrit par : Patoucha | 04/12/2018

Les commentaires sont fermés.