22/01/2019

Genevois, une enquête publique est en cours – Mobilisez-vous – Faites savoir à vos autorités que vous voulez que la boucle de l’aéroport GeReR soit étudiée

L’administration genevoise de la mobilité ne pense pas, elle dépense,

et l’Office fédéral des transports ne voit rien, il se couvre les yeux,

et la délégation des finances de l’Assemblée fédérale ne veut rien entendre, elle se bouche les oreilles,

et tout ce beau monde se couvre la bouche, il ne veut pas en parler.

Et pourtant, ce sont 4 milliards de francs qui partiraient en fumée.

 

La République et Canton de Genève a une Loi sur le réseau des transports publics. Pour ce qui est du chemin de fer, cette loi dispose que « tout projet de modification du schéma directeur du réseau sur rail doit faire l’objet, avant d’être approuvé par le Grand Conseil, d’une enquête publique ». «  Le schéma directeur du réseau sur rail est représenté sur un plan annexé à la loi ».

Une telle enquête court actuellement, depuis le 8 janvier jusqu’au 6 février 2019.

Voici ce qu’il en est.

D’abord le schéma directeur actuellement en vigueur, dont la dernière mise à jour date de février 2014. C’était hier. En bleu, le réseau actuel, en rouge l’extension qui était alors prévue.

Cliquer sur l'image pour la faire apparaître en grand

2019.01.22 Enquête publique schéma dir 2014 commenté.jpg

 La modification mise à l’enquête publique est importante :

2019.01.22 Enquête schéma dir. Etat commenté.jpg

Ce ne sont plus des zones déjà largement dédiées aux transports (Vallon du Vengeron, trajet le entre la piste de l’aéroport et l’autoroute, et zone administrative à Blandonnet) qui sont concernées, mais celles-ci : Sécheron-Dessus, Nations, Varembé, Petit-Saconnex, Grand-Saconnex, Meyrin-Centre, Vieux-Bureaux.

Ce n’est pas le même coût : il passe de 360 millions à 2.0 milliards : les tronçons nouveaux sont beaucoup plus longs, doivent être réalisés dans un environnement urbain dense, bien plus difficile. Et il faut construire à l’aéroport, en sous-sol profond, en-dessous de la gare actuelle, une nouvelle gare disposant de quais d’au moins 230 mètres, mais plutôt de 450 mètres pour accueillir à l’aéroport les trains de grandes lignes le reliant à la France, la gare actuelle suffisant tout juste au trafic national.

Le fait que ça coûte beaucoup plus cher et le fait que ça traverse des zones de forte densité urbaine font que sa réalisation ne peut être espérée avant 2045.

Mais comment se peut-il que le schéma directeur mis sur pied en 2014, il y a à peine 5 ans, doive déjà subir un tel bouleversement ?

 

L’autre solution

C’est tout simple !

2019.01.22 Enquête schéma dir. GeReR commenté.jpg

Ce petit tronçon en tunnel, réalisé en tunnel foré, de 1,5 kilomètre de longueur, reliera depuis le Vengeron la boucle déjà dessinée à la ligne de Lausanne à proximité de la halte de Genthod-Bellevue.

Le plus fort trafic ferroviaire à Genève est celui qui relie Genève au reste de la Suisse. Sans ce tout petit tronçon de rien du tout, tout train de ce trafic desservant Genève doit rebrousser chemin à l’aéroport. Le tronçon Genthod - Cornavin - Aéroport voit passer chaque train s’étant rendu jusqu’à l’aéroport deux fois en une seule visite de Genève : une fois à l’aller, une seconde fois au retour. Grâce à ce petit tronçon de rien du tout, chacun de ces trains visite Genève en ne chargeant qu’une fois le tronçon Genthod – Cornavin – Aéroport. La charge de la gare de Cornavin est réduite de moitié, et la capacité de la gare de l’aéroport, rendue traversante, est triplée.

Grâce à ce petit tronçon de rien du tout, la capacité du nœud ferroviaire de Genève sera définitivement suffisante.

Le coût de ce tronçon, de l’ordre de 380 millions, s’ajoute à celui de la boucle et du raccordement de Blandonnet prévus dans le schéma directeur de  2014. Au total, la boucle de l’aéroport coûtera environ 740 millions, mais éludera 4,7 milliards : 2,7 milliards enfouis à Cornavin, et 2,0 milliards dans les sous-sols de l’aéroport. L’économie se monte à 4 milliards.

En outre, la boucle de l’aéroport dispense les quartiers de Cornavin, de Montbrillant, De Saint-Jean, des Charmilles, de Châtelaine, des Nations, du Petit-Saconnex, Le Grand.-Saconnex, de tout chantier. Et quels chantiers ! des chantiers de plusieurs milliards, durant plusieurs décennies.

Et enfin : la modestie du coût, le fait que la Confédération ait déjà décidé d’investir 1,1 milliard à Genève, suffisamment pour réaliser la boucle de l’aéroport, permet d’espérer une réalisation rapide.

Genevois, c’est la dernière heure qui  s’approche. Votre administration poursuit imperturbablement la voie dans laquelle elle s’est fourvoyée, vous en avez la preuve par cette enquête publique, qui permettrait l’inscription dans la loi de l’inevitable suite à la double extension souterraine de Cornavin.

Le financement de la 1ère étape de Cornavin est déjà assuré, les etudes d’avant-projet sont entamées. Les procédures nécessaires à l’obtention des permis de réaliser ces monstruosités sont probablement les derniers solides obstacles à toutes ces sottises.

Vous trouvez le dossier d’enquête publique à l’adresse suivante.

https://www.ge.ch/document/mise-jour-du-schema-directeur-...

 

Ecrivez à votre administration, au plus tard le 6 février 2019, pour demander que le projet de la boucle de l’aéroport soit étudié avant toute modification de la loi et du schéma directeur qui l’accompagne

 

REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE

Département des infrastructures

Office cantonal des transports

Case postale 271

1211 Genève 8

 

Ou bien : dgtdtc@etet.ge.ch

Un exemple :

Concerne : SCHEMA DIRECTEUR DU RESEAU SUR RAIL – ENQUETE PUBLIQUE

Madame, Monsieur,

Nous demandons que le projet GeReR développé par Monsieur Weibel à Paudex, soutenu par l’association GeReR Genève Route et Rail à Bernex, soit, avant toute modification de la Loi sur le réseau des transports publics LRTP et du Schéma directeur du réseau sur rail qui l’accompagne, étudié et analysé en détail, avec soin, avec toutes les garanties d’objectivité.

Veuillez agréer, …..

17:52 | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Messieurs les Responsables de ce projet et futur chantier, quand donc voudrez-vous bien prendre en considérations le projet de Monsieur WEIBEL qui est parfaitement étudié et surtout raisonné et d'une logique implacable en lieu et place d'un projet qui serait stupidement entrepris et d'un coût exorbitant.
Pour une fois, faites preuve d'intelligence et prenez la bonne décision en fonction d'un projet parfaitement élaboré.
Faites également preuve de sagesse et ne soyez pas bornés par un chantier par trop irréaliste et sans fondement.

Écrit par : JACCARD Eric | 22/01/2019

Répondre à ce commentaire

L'indifférence de nos élus me sidère.
Comment se fait-il qu'un type comme René Longet qui tient un blog et nous fait la morale depuis des lustres ne prenne pas la peine de venir ici soutenir M. Weibel ?
Poser la question c'est peut-être bien y répondre...

Écrit par : Pierre Jenni | 23/01/2019

Répondre à ce commentaire

Et Pascal Décaillet, le chantre de la démocratie directe qui s'extasie devant des initiatives comme celle des soins dentaires, semble bien silencieux ici. Je me suis habitué à ses censures systématique lorsque je manifeste mon désaccord et je ne m'en offusque plus car il avoue ainsi ses limites. Mais je ne peux plus le prendre au sérieux lorsque je vérifie qu'il participe à l'omerta politique sur les projets routiers et ferroviaires dans notre canton qui vont nous coûter des milliards sans espoir de voir la situation s'améliorer. Pire, nous allons vivre en enfer durant quinze ans.

Écrit par : Pierre Jenni | 23/01/2019

Répondre à ce commentaire

Enfin je tiens aussi à dénoncer le peu d'intérêt que manifeste la blogosphère pour l'énorme travail de M. Weibel. Je comprends mieux pourquoi j'ai renoncé à alimenter mon blog qui est devenu un défouloir pour quelques individus tellement sûrs de savoir et si avides de le montrer.
Je ne sais trop qui lit les blogs mais j'ai l'impression que c'est surtout une distraction de plus qui vient s'ajouter à l'info mainstream avec un peu de couleurs et impertinence.
http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2018/06/04/mais-qui-est-donc-rodolphe-weibel-292533.html

Écrit par : Pierre Jenni | 23/01/2019

Répondre à ce commentaire

Constat d'une omerta couverte par l'ensemble des élus.
Qui découle sur la question du pourquoi et de ce que ça couve: quelles anguilles sous roche motivent un tel consensus (ou déni de responsabilités) chez nos politiques?

Je me joins aux signataires avec l'espoir que votre lettre leur parvienne en masse avant le 06.02.
Merci pour tout.

Écrit par : divergente | 23/01/2019

Répondre à ce commentaire

Réponse de la DGT-DTC (DI):

"Madame, Monsieur,

Dans le cadre de l'enquête publique relative à la mise à jour du schéma directeur du réseau sur rail, vous nous avez fait parvenir votre prise de position et nous vous confirmons sa bonne réception.

L'ensemble des prises de positions seront analysées et traitées dans le cadre d'un rapport de synthèse qui vous sera transmis à l'issue de sa validation par le Conseil d'Etat, dans le courant du printemps 2019. Ce rapport sera également inséré dans l'exposé des motifs destiné au Grand Conseil, relatif à la modification de la loi sur le réseau de transports publics (LRTP rsGE H 1 50) et dans lequel le schéma directeur du réseau sur rail est annexé.

En vous remerciant pour vos différentes remarques, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur l'expression de nos salutations distinguées.

Pour la Direction des transports collectifs,"

Écrit par : divergente | 07/02/2019

J'ai dès le début demandé que les autorités publient, sur ce ou ailleurs, une critique sérieuse des propositions de Monsieur Weibel.
Etant donné l'importance du sujet pour la population genevois, il me semble que si une telle critique avait été publiée quelque part, j'aurais dû pouvoir en prendre connaissance. Or ...
Je donne donc raison à Pierre Jenni sur tous les points. La susceptibilité et les partis pris (certains écriraient simplement "l'ego") de Monsieur Décaillet sont bien connus, quant à Monsieur Longet, c'est quelqu'un qui a toujours eu tendance à marcher dans les clous, ce qui peut parfois être un léger défaut. A part cela, je le considère comme un homme honnête.

Écrit par : Mère-Grand | 23/01/2019

Répondre à ce commentaire

En premier débat nous pouvons constater que l'amendement du PLR pour un crédit global de 24'600'000.- a bien été validé. Je n'ose imaginer les pressions qui ont suivi sur la commission pour revenir à la version retenue à la fin des travaux qui suggère qu'on veut éviter de faire trop peur et surtout mettre les citoyens devant le fait accompli en évoquant les sommes déjà dépensées. Comme le font d'ailleurs nos élus et les diverses instances avec l'agrandissement de Cornavin.

Le président met aux voix l’amendement d’un député PLR :
« PL 12164 ouvrant un crédit d’étude de 24 600 000F pour le financement des études d’avant-projet de la Traversée du Lac, du bouclement autoroutier et des mesures d’accompagnement associées » Pour : 9 (1 S, 1 PDC, 4 PLR, 3 MCG) Contre : 4 (1 EAG, 1 S, 1 Ve, 1 UDC) Abstentions : 2 (1 S, 1 UDC) L’amendement est accepté.

Écrit par : Pierre Jenni | 02/02/2019

Répondre à ce commentaire

En premier débat nous pouvons constater que l'amendement du PLR pour un crédit global de 24'600'000.- a bien été validé. Je n'ose imaginer les pressions qui ont suivi sur la commission pour revenir à la version retenue à la fin des travaux qui suggère qu'on veut éviter de faire trop peur et surtout mettre les citoyens devant le fait accompli en évoquant les sommes déjà dépensées. Comme le font d'ailleurs nos élus et les diverses instances avec l'agrandissement de Cornavin.

Le président met aux voix l’amendement d’un député PLR :
« PL 12164 ouvrant un crédit d’étude de 24 600 000F pour le financement des études d’avant-projet de la Traversée du Lac, du bouclement autoroutier et des mesures d’accompagnement associées » Pour : 9 (1 S, 1 PDC, 4 PLR, 3 MCG) Contre : 4 (1 EAG, 1 S, 1 Ve, 1 UDC) Abstentions : 2 (1 S, 1 UDC) L’amendement est accepté.

Écrit par : Pierre Jenni | 02/02/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.