Le Grand Conseil genevois se penche sur la solution de la boucle

2019.06.16 Projet de Loi PL 12525.jpg

Illustration tirée du Projet de loi

Le 6 juin, le Grand Conseil a renvoyé à sa Commission des travaux le Projet de loi PL 12525 ouvrant un crédit d’étude pour la prolongation des voies CFF de l’Aéroport de Genève en direction de Lausanne (dite « la boucle »).

http://ge.ch/grandconseil/data/texte/PL12525.pdf

 

Commentaires

  • Cher RUEDI,

    C'est...incroyable, magnifique, fantastique ! Toutes mes plus vives félicitations pour cette nouvelle étape, car avec Aellen et Hiltpold, la majorité du GC pourrait enfin ouvrir les yeux et rallier ton bon sens.
    Je n'y croyais plus et étais content d'avoir quitté ce canton, mais la raison semble enfin regagner le bout du lac. Tenons-nous les pouces !
    Avec toute mon admiration pour ta ténacité , et mes chaleureuses félicitations.

  • Bravo !

  • Dans ce dossier, la lueur d'une véritable démocratie commence à poindre. On ne pourra plus dire "on ne savait pas"!

    Maintenant, il faut transformer l'essai. La persuasion, la constance et la ténacité de M. Weibel sont encore et toujours nécessaires.

    Aidons-le!

  • J'aimerais partager l'enthousiasme de ces deux fidèles.
    Si je suis soulagé de découvrir que quelques députés sont prêts à mouiller la chemise, j'observe qu'ils ne ratissent pas large et que le dossier devrait être traité par la commission des transports pour question de compétence.
    Le formalisme qui implique de passer par la commission des travaux en raison de la demande de crédit d'étude suggère une voie de garage pour évacuer une discussion de fond.
    Mais bravo à Monsieur Weibel pour sa ténacité et merci à ces députés qui relaient enfin les questions des citoyens et revalorisent la fonction.

  • Merci Monsieur Weibel pour ces bonnes nouvelles et l'énergie que vous mettez à défendre ce projet qui a toutes les qualités voulues pour résoudre bien des problèmes sur notre réseau ferroviaire et à bien moindre coût.

  • Enfin! Espérons qu'il ne s'agisse pas d'une simple manoeuvre destinée à faire taire définitivement les "importuns".

  • Battons-nous tous azimuts.

  • Avec l'argent économisé par cette solution, la Canton pourrait financer la traversée du lac, aujourd'hui repoussée au delà de 2040....

  • Enfin!

Les commentaires sont fermés.