L’insertion de la boucle dans le système cadencé - Complément

Il faut revenir sur ce point, qui a soulevé une interrogation.

La boucle et quelques améliorations d’infrastructures et de matériel roulant permettront de gagner une demi-heure sur le parcours aller-et-retour Berne-Genève-Berne. Grâce à ce gain d’une demi-heure, un train parti de Berne au moment nodal 12h00 retrouvera Berne à un moment nodal également 15h30. Et le train suivant, parti de Berne à 12h30 retrouvera Berne à 16h00.

Une fois par heure, il y a un train qui fait le voyage Saint-Gall - Berne - Genève - Berne - Lucerne, et son symétrique qui fait le voyage Lucerne - Berne - Genève - Berne - Saint-Gall. Les deux trains se croisent à Berne. La phrase qui précède le montre bien : l’aller-et-retour Berne – Genève – Berne est ainsi réalisé deux fois par heure.

Il est bien sûr souhaitable que le train et son symétrique soient de même type. Les CFF ont décidé de faire circuler entre Genève et Lucerne les Bombardier DOSTO de 402 mètres de longueur, qui seront aussi affectés à la magistrale Genève – Berne – Saint-Gall.

2019.12.03 CFF DOSTO Lucerne&Zurich.jpg

https://www.sbb.ch/fr/gare-services/dans-le-train/nos-trains/duplex-tgl/plus-informations.html

 

L’interrogation : La gare de Lucerne ne disposerait pas de quais de plus de 330 mètres, ce qui obligerait à limiter non seulement la longueur des trains de la ligne Genève - Lucerne, comme c’est le cas aujourd’hui, mais aussi celle de tous les Intercités de la magistrale Genève - Saint-Gall.

C’est tout bonnement une erreur. Voici le plan des voies de la gare de Lucerne :

Cliquer sur l'illustration pour la faire apparaître en plus grand format

2019.12.03 LucerneGareLongueursQuais.jpg

 

 

 

Les voies 3, 4, 5, 6 et 7 ont toutes plus de 400 mètres de long. Toutefois, il faut remarquer que les voies 5 et 6 ne peuvent pas accueillir simultanément un train de 400 mètres. Ces 5 voies permettent de recevoir environ 8 trains de grandes lignes par heure, dont celui qui viendrait de Genève.

 

Ceci dit, la boucle de l’aéroport à Genève sera en service en 2030, et la refonte complète du nœud de circulation de Lucerne, avec notamment une boucle, est prévue pour 2040. A l’échelle des délais qui se jouent habituellement pour ces énormes ouvrages, ces deux dates ne sont pas très éloignées l’une de l’autre.

Commentaires

  • Un politicien de haut niveau a récemment qualifié le projet de boucle de "loufoque" dans le journal local le plus lu à Genève. Incroyable mais vrai! Quand on lit ce blog, on s'aperçoit au contraire que tout est étudié: l'ingénierie, les transbordements, les horaires, les dessertes, le financement. Alors pourquoi utiliser des qualificatifs blessants? On est dans un débat politique, pas dans l'invective. Si l'on souhaite utiliser des adjectifs pour qualifier ce projet, ce serait plutôt : "innovant", "original", "respectueux des finances publiques", "polycentrique".

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel