01/06/2017

Le Conseil consultatif vient en aide au tracé de l’Etat: une dialectique habile, mais biaisée

Le Conseil consultatif mis sur pied par l’Etat pour examiner l’alternative « pont » ou « tunnel » de la traversée du Lac a rendu public hier un communiqué de presse. Il informe avoir reçu deux représentants de l’Office fédéral des routes, et fait ce commentaire :

« Les représentants de l'Office fédéral ont notamment rappelé au conseil les principales conclusions de leur étude de faisabilité relative à la suppression des goulets d'étranglements de 2013, dans laquelle étaient notamment évaluées plusieurs variantes de bouclement autoroutier et qui a conduit à confirmer l’adéquation du tracé aujourd’hui retenu par le canton de Genève, à savoir une liaison de 14 km entre le Vengeron et Thônex-Vallard avec deux jonctions nouvelles dans les environs de Rouelbeau – La Pallanterie et Puplinge. »

Habile dialectique: elle évoque une "adéquation du tracé", mais ne précise pas de quel tracé il s'agit, ni ce à quoi ce tracé serait adéquat.

La Confédération prend en charge le réseau des routes nationales. Elle a le devoir d'équité. Elle s'est organisée dans ce but, met en oeuvre des méthodes d'analyse qui lui permettent de l'atteindre. Si elle ne le faisait pas, les cantons lésés se chargeraient de le lui rappeler.

Lire la suite

15:47 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |