Une prière aux adversaires du projet de boucle: prenez-en connaissance!

Selon le Rapport de la Commission des travaux, trois intervenants majeurs dans les travaux de la Commission ont avancé que la boucle ne serait pas compatible avec le système cadencé: Monsieur Dal Busco, Madame Remund, de l'Office fédéral des transports, et M. Boschung, des CFF. Ils semblent ne pas connaître le projet.

Voici ce qui est esquissé pour les IC Genève - Berne (cliquer sur les tableaux pour les agrandir): 

2020.01.09 InsertionCadenceBoucleBerne.jpg

Ce tableau montre clairement qu'à Berne, les trains arrivent aux 27' et aux 57', 3 minutes avant les deux "moments nodaux" qui règnent à Berne. Dans le sens contraire, les trains quittent Berne aux 03' et 33', 3 minutes après les deux moment nodaux. Aini le système cadencé est-il parfaitement respecté depuis Berne et au-delà. S'il ne l'est pas à Lausanne, c'est parce que Lausanne n'est pas encore un noeud, aussi longtemps que le temps de parcours Berne-Lausanne n'est pas réduit à quelques minutes de moins qu'une heure. La boucle, bien sûr, n'empêcherait aucunement que Lausanne devienne noeud du système.

Pour les IC Genève - Zurich via Bienne:

2020.01.09 InsertionCadenceBoucleBieneZh.jpg

A Bienne, les trains arrivent aux 14' et aux 44', 1 minute avant les deux "moments nodaux" qui règnent à Bienne. Dans le sens contraire, les trains quittent Berne aux 16' et 46', 1 minute après les deux moments nodaux.

Voici ce qu'il en est pour les IR du Valais:

2020.01.09 InsertionCadenceBoucleViège.jpg

Le noeud essentiel en Valais est Viège, où se rejoignent les deux lignes de la vallée du Rhône et du Lötschberg. C'est à Viège que les Valaisans doivent trouver la correspondance avec Berne, dont les deux moments nodaux sont à 00' et aux 30'. A Viège les temps de correspondance sont de 5 minutes, le noeud de Berne est atteint aux 26' et aux 56', et quitté aux 04' et aux 34'.

 

Les mêmes adversaires de la boucle ont aussi prétendus que la boucle compromettrait les correspondances à Lausanne. Voici ce qu'il en est:

La colonne "Horaire OFT EA 2035" reprend intégralement des données de l'OFT dans un projet pour l'an 2035. La colonne "Horaire Projet boucle" reprend les horaires de la colonne voisine pour ce qui est du trafic régional, et les horaires établis dans les 3 tableaux précédents pour ce qui est du trafic de grandes lignes.

2020.01.26 Correspondances à Lausanne.jpg

Ce tableau montre que les correspondances à Lausanne sont globalement aussi bonnes que celles que prévoit l'OFT.

 

Pour conclure, une seconde supplique aux adversaires de la boucle. Tout projet de cette envergure et de cette complexité présente des avantages et des inconvénients: la boucle comme les trois étapes du projet officiel auxquels elle s'oppose. S'îl vous plaît, cessez de vous borner à énoncer divers inconvénients que pourraient présenter la boucle. Prenez connaissance de la boucle, et admettez que le projet officiel présente lui aussi des inconvénients. Acceptez qu'un organe indépendant établisse la balance des avantages et des inconvénients de chacune des deux solutions. Il en va de l'intérêt général.

 

 

 

Commentaires

  • Que l'on puisse accepter de pourrir la vie des habitants des quartiers riverains de la gare, et gaspiller l'argent public à coup de millions, pour quelques minutes de trajet de train, c'est une authentique folie. Puissiez-vous être entendu par le Grand Conseil. Au fait, combien de députés habitent aux Grottes? Bien à vous!

  • Voilà la démonstration des dégâts que peuvent faire des rumeurs faciles à lancer pour disqualifier un projet jugé dérangeant et qu'on s'obstine à répandre à tout va pour lui nuire.
    Pourquoi refuser de le faire étudier ? Peur que la vérité soit étalée et accessible à tous les contribuables? Volonté de dépenser des milliards même inutilement?
    Confondant! Les contribuables demanderont des comptes.
    Messieurs les Députés agissons pour le bien de tous et votez le projet de loi qui demande qu'une étude neutre et objective soit faite au plus vite.

  • Maintenant que le projet d'étude a été rejeté en commission, il faudrait un miracle pour qu'il soit récupéré en plénière. Le décès du regretté M. Rolin Wavre ne va pas faciliter la tâche des partisans de votre solution, pourtant le plus sage des deux!. Quelqu'un se présentera-t-il pour reprendre le flambeau, le combat au Parlement? C'est impératif! Car la Boucle a la gauche contre elle, plus une bonne partie de la droite... Bonne chance!

  • C'est lors des procédures d'enquêtes publiques que se dénouera l'affaire, je pense, lorsque le projet de l'Etat sera exposé aux citoyens, aux habitants du quartier, aux propriétaires d'immeubles touchés. Il me paraît, ayant appris au cours de mon expérience genevoise, la pugnacité des Genevois, que les projets délirants de l'Etat rencontreront de solides adversaires. L'affaire passera sans doute aux mains de la justice, certainement jusqu'au Tribunal fédéral, que ce soit pour des motifs urbanistiques, ou pour les intérêts privés de propriétaires immbiliers. La dlcision passer du pouvoir exécutif au pouvoir judiciaire.

    Il m'apparaît presque certain que les opposants, à ce moment-là, avanceront comme argument le fait qu'une autre solution avait été sommairement écartée par les autorités, au mépris de l'intérêt général.

    Les avocats des opposants n'auront qu'à lire mes blogs pour réunir les arguments convaincants.

    En tous les cas, ça prendra du temps, beaucoup de temps.

Les commentaires sont fermés.