Madame Sommaruga s'inquiète d'erreurs d'investissement. Il y a de quoi

2021.08.01 Sommaruga portrait.jpgLa Conseillère fédérale Sommaruga a pris la tête du Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication en 2019. Elle a hérité à ce moment du dossier empoisonné du nœud ferroviaire de Genève. C’est désormais à elle qu’incombe la lourde charge de mettre de l’ordre dans son département.

 

Détenteur du droit d’auteur de cette illustration : http://www.parlament.ch

Peut-être a-t-elle lu mon précédent article de blog, inspiré par une précédente interview?

Voici ce qu’elle confie cette fois au journaliste qui l’interroge : https://www.srf.ch/news/schweiz/klimaschutz-sommaruga-keine-neuen-abgaben-auf-benzin-oel-und-flugtickets ).

Der Journalist :
- Der Weg wird nit über neu zusätzlichiche Abgabe füere?

Frau Sommaruga :
- Das isch nit de Weg, denk’ich, der Weg isch Areitze z’setze, luege dass mer Fehlinvestitione chönnt verhindere …

 

Le journaliste :
- La voie ne va-t-elle pas conduire à de nouvelles taxes supplémentaires ?

Madame Sommaruga :
- La voie consiste à mettre en place des incitations, de veiller à ce que nous puissions empêcher des erreurs d’investissements.

 

… luege dass mer Fehlinvestitione chönnt verhindere - veiller à ce que nous puissions empêcher des erreurs d’investissements.

Peut-être pense-t-elle à l’affaire du nœud ferroviaire de Genève ? Vous savez, cet investissement scandaleux que canton et ville de Genève ont réussi à convaincre la Confédération d’accepter,

  • qui jette 4 milliards de francs par les fenêtres,
  • qui renvoie jusqu’en 2050 la mise en service d’aménagements nécessaires aujourd’hui déjà,
  • qui implique des chantiers
    • libérant inutilement dans l’atmosphère un million de tonnes de CO₂,
    • s’étendant sur une vingtaine d’années, bouleversant tout le quartier central de Cornavin,
    • empoisonnant la vie de ses habitants et
    • mettant en danger ses commerces.

 

Signez et répandez la pétition lancée par M. Jelmini :

https://www.change.org/p/non-%C3%A0-un-gaspillage-de-4-milliards-de-francs-non-au-rejet-d-un-million-de-tonnes-de-co2-suppl%C3%A9mentaires-dans-l-atmosph%C3%A8re

 Annexe :     2021.01.18 Mémoire techniqueAmendé 6 mars 2021.pdf

Visitez le site www.gerer.ch

Commentaires

  • "qui jette 4 milliards de francs par les fenêtres,"

    Ne soyons pas naïfs. Il y en a qui seront très, très heureux de se positionner sous les fenêtres.

    Corruption made in Switzerland.

    Ce n'est pas une pétition qui fera bouger les lignes ferroviaires, mais une initiative municipale ou/et cantonale donnant mandat de réaliser la boucle.

  • Je pense que cette pétition est importante. Elle va réveiller les gens et ils feront attention à ce sujet. Les autorités ont soigneusement étouffés tout ce qui pourrait mener à une information du grand public. Il faut informer les médias de l'existence de cette pétition. Si vous voulez une initiative cantonale, le premier pas est d'informer suffisamment de citoyens.

  • Tribune de Genève 29.08.2021: Les CFF sont en manque de cash
    "Selon le patron des CFF, Vincent Ducrot, il manque 1,1 milliard de francs de liquidités à l’ex-régie fédérale pour 2021, et un autre milliard pour 2022."

    Tribune de Genève 1.09.2021: Les CFF pourront emprunter jusqu’à 950 millions à la Confédération
    "En 2020 (déjà), le Conseil fédéral avait relevé le plafond à 750 millions de francs. À cause de la crise sanitaire, les CFF ont essuyé des pertes considérables, rappelle le gouvernement. La dette a crû de 1,5 milliard en 2020 et devrait augmenter d’un milliard en 2021."

    Autrement dit, c'est le meilleur moment de gaspiller 4 milliards à Genève pour un projet inutile.

  • Pour les personnes favorables à la gare Cornavin , sans boucle, ce ne sont ni les Communes, ni le Canton ni la confédération, mais les CFF qui dirigent l’opposition en argumentant que la boucle ne permet pas de gérer le trafic et que seule la gare sans boucle permettra d’optimiser le trafic comme cela a été fait à Zürich! Mais attention, Zürich n’est pas en limite frontalière et de plus le trafic routier n’est pas comparable à celui de Genève!!
    À analyser et présenter aux spécialistes, en particulier Ingenieurs civils et architectes! Pour eux les mandats sont la seule chose qui compte!

Les commentaires sont fermés.