Le TCS Genève se rallie à la boucle

Le TCS Genève vient de publier son rapport annuel 2020. On y trouve en tête du chapitre consacré aux travaux de la Commission « Mobilités » le paragraphe suivant :

La commission « Mobilités » a également procédé à des auditions et analysé certaines motions et des projets de loi, avec toujours comme objectif l’amélioration de la situation actuelle. Parmi les plus importants : le crédit d’étude pour la prolongation des voies CFF de l’Aéroport en direction de Lausanne (dite « la boucle »), l’encouragement de la mobilité piétonne par la régulation des feux de circulation et une motion pour une zone de verdure à la place Dorcière.

Lentement encore, mais de plus en plus sûrement, la raison l’emporte.

Commentaires

  • Ça c’est une bonne nouvelle !
    Encore un petit effort de la part du TCS pour communiquer ce choix à tous ces sociétaires. Ils ont le droit de savoir qu’il y a moyen de fluidifier le trafic ferroviaire et rendre ce transport plus agréable.

  • L'opiniâtreté admirable de Rodolphe Weibel trouve, dans cette décision du TCS Genève, un appui important. J'espère que cela sera de nature à dessiller les yeux de certains de mes collègues députés.

  • Encore faut-il que l'administration la boucle, sinon Genève va subir un racket ;-)

  • Le rapport annuel 2020 du TCS dont il est question, peut être consulté ici :

    https://www.tcs.ch/assets/docs/sektion/geneve/rapport-annuel-2020-tcsgeneve.pdf

    Le rapport spécifique de la Commission «Mobilités» se trouve en page 9.

  • Cher Monsieur Matthey,

    Si vous permettez, deux questions:
    L'association Genève Route et Rail, dont vous êtes le vice-président,
    1) a-t-elle l'intention de recontacter la section genevoise du TCS pour lui demander d'appuyer la pétition évoquée dans mon commentaire publié ci-dessous ?
    2) planche-t-elle toujours, avec le concours d'un avocat, sur le lancement d'une initiative populaire cantonale demandant la réalisation prioritaire de la boucle par l'aéroport ?

  • Soit: la commission « Mobilités » de la section de Genève du TCS a examiné la demande formulée par les partisans de la boucle dans la pétition [*] qu'ils ont adressée le 25 août aux Commissions des finances des Chambres fédérales en vue de l'octroi d'un crédit destiné à étudier
    1°) la prolongation des voies CFF de l’Aéroport en direction de Lausanne et
    2°) s'il convient d'accorder à cette solution la priorité par rapport aux solutions extrêmement coûteuses et préjudiciables à l'environnement que les administrations cantonales et fédérales ont imaginées.

    Mais j'aimerais savoir: la section de Genève du TCS a-elle formellement décidé de soutenir cette demande de crédit d'étude et par quels moyens concrets entend-elle la soutenir? En écrivant à son tour aux Commissions des finances du Parlement fédéral pour appuyer la pétition des amis de la boucle? En finançant une initiative populaire cantonale?

    [*] Le texte de cette pétition est à lire sur https://www.change.org/p/non-à-un-gaspillage-de-4-milliards-de-francs-non-au-rejet-d-un-million-de-tonnes-de-co2-supplémentaires-dans-l-atmosphère/dashboard. La pétition est toujours ouverte à la signature.

Les commentaires sont fermés.