Un quai et deux voies ou deux quais et 4 voies?

En 2018, la ville de Genève a organisé un concours d'urbanisme et d'architecture visant à établir une image directrice des espaces publics autour de la future  gare souterraine de Cornavin.

Les dispositions ferroviaires prévues pour l'extension de la gare de Cornavin constituaient évidemment des données impératives,  dont tous les concurrents ont tenu compte.

Voici la coupe en travers au droit du passage inférieur est, dessinée par le concurrent vainqueur. Elle représente deux quais souterrains à deux voies chacun. 

Ainsi, en avril 2018, l'extension souterraine de Cornavin comptait 4 voies et deux quais.

2018.04.00 MEP Frey Rezakanlou 3.jpg

Cet été 2021, trois ans plus tard, les CFF ont mis au concours le projet d'une Démolition et reconstruction du Bâtiment de Service de Montbrillant, situé à l'extrémité est de Cornavin,  Là aussi, les dispositions ferroviaires ont été imposées aux concurrents.

Et là, surprise: Les CFF ont imposé un seul quai à deux voies,

Ainsi, en 2018 2021, l'extension souterraine de Cornavin comptait 4 voies et deux quais. En 2021, elle ne compte qu'un quai et deux voies. (Dernière phrase ajoutée à 20h45)

2021.10.28 CFF Concours Coupe travers.jpg

C'est le quai côté Jura (représenté à droite (30 octobre à 20h45) gauche sur le dessin précédent) qui est escamoté dans ce second dessin, où le quai et son tunnel escamotés devraient être représenté sous le nouveau bâtiment projeté. Bien entendu, dans le concept des administrations et autorités en charge des transports, le second quai à deux voies est indispensable: les deux quais et 4 voies sont inscrits dans le Programme de développement stratégique du rail ( Message FAIF du Conseil fédéral, Annexe 4).

Voilà une parfaite illustration du chaos qui règne dans toute cette sale affaire de l'extension de capacité du noeud ferroviaire de Genève. Que signifie l'escamotage de la seconde étape d'extension de capacité de Cornavin, pourquoi cet escamotage?

 

Les commentaires sont fermés.