• Symétries encore

    Monsieur Dal Busco prétend que les adversaires de la boucle ont fourni à ses promoteurs  de nombreuses réponses officielles de l’OFT et des CFF. Dal Busco, Des arguments fallacieux pour défendre une vision erronée, LE JOURNAL  DE L’IMMOBILIER • NO 14 • 22 DÉCEMBRE 2021.https://jim.media/wp-content/uploads/2021/12/JIM-014_Un-depute-vaudois-veut-ressusciter-la-boucle.pdf .

    Je ne fais donc pas partie des promoteurs de cette boucle, puisque je n'ai reçu au cours des 8 années passées qu'une seule réponse, invalidée par le Préposé à la transparence de la Confédération . Pendant ces 8 années, le mensonge a constamment rongé la sincérité des acteurs opposés à la boucle: Autorités et administrations fédérales et cantonales en charge des transports ont perdu toute crédibilité.

    Tout récemment encore, des personnalités ont répété l'antienne selon laquelle la boucle serait incompatible avec le système cadencé, en particulier avec l'exigence de symétrie. Ils l'ont fait sans aucune explication, sans aucune argumentation, assénant leur propos en pétition de principe: La boucle est incompatible avec le principe de symétrie, le principe de symétrie est indispensable au système cadencé, donc la boucle est incompatible avec le système cadencé. Oui, mais vous n'avez pas démontré que la boucle empêche la généralisation du principe de symétrie.

    Les dessins et tableaux qui suivent font parfaitement comprendre le principe de symétrie: Tout tronçon ferroviaire doit être parcouru par les trains de même catégorie dans le même temps dans chacun des deux sens, Et aux arrêts, les trains de même catégorie  sont immobilisés aussi longtemps par les trains circulant en sens contraires. L'application de ces règles fait que l'Intercité Saint-Gall - Berne - Genève circule dans le même temps que l'intercité Genève - Berne - Saint-Gall, il fait le même temps de Berne à Lausanne que de Lausanne à Berne, de Fribourg à Berne que de Berne à Fribourg, et enfin prend autant de temps de temps de Cornavin à Châtelaine que de Châtelaine à Cornavin. ou de l'aéroport à Châtelaine que de Châtelaine à Aéroport. Si l'intercité arrive de Zurich à Berne 3 minutes avant l'heure nodale, il quitte Berne en direction de Zurich 3 minutes après l'heure modale .

    l'IC ne fait pas d'arrêt à Châtelaine. au point de symétrie? ça n'a aucune importance. 

     

    2020.06.21 Boucle dépliée.jpg

    2020.01.09 InsertionCadenceBoucleBerne.jpg

    2020.01.09 InsertionCadenceBoucleBieneZh.jpg

    2020.01.09 InsertionCadenceBoucleViège.jpg

    2020.01.11 2021.07.04InsertionCadenceBoucle.jpg

     

    2020.01.26.2 Correspondances à Lausanne.jpg

     

    Pour en savoir davantage : 2021.01.18 Mémoire techniqueAmendé 6 mars 2021.pdf, pages 18 et suivantes

     Est-ce que oui ou non la boucle supporte à votre avis l'horaire cadencé? 

    Et puis, s'il vous plaît, si vous concluez que non, argumentez.

     

     

     

     

     

     

     

  • Un peu compétent mais très malhonnête ?

    2020.01.09 InsertionCadenceBoucleBerne.jpg

    D’aucuns ont déclaré récemment :

    « Le principe fondamental d’un système ferroviaire c’est la symétrie.  Or avec le projet de boucle ce principe n’est pas respecté. Tous les gens honnêtes qui ont un minimum de connaissances dans le domaine des transports vous répondront la même chose ».

     

    Pendant la dernière année de ma formation d’ingénieur en génie civil, j’ai suivi un cours intitulé « Technique des transports » donné par Monsieur David Louis Genton, Professeur aux Ecoles Polytechniques Fédérales de Zurich et de Lausanne après avoir exercé aux CFF. Je revendique de ce fait avoir acquis un minimum de connaissances dans le domaine des transports.

     

    Alors, compétent mais malhonnête ? honnête et incompétent ? Incompétent et malhonnête ? Compétent et honnête.

    Pour savoir: pages 18 et suivantes:

    2021.01.18 Mémoire techniqueAmendé 6 mars 2021.pdf