La boucle rigoureusement compatible avec le système cadencé

L'adoption de la boucle de l'aéroport permettra d'économiser une quinzaine de minutes aux trains de grandes lignes qui visitent Genève depuis le reste de la Suisse. Dans ce qui suit, c'est le cas de la ligne magistrale parcourue par les IC - Intercités entre Saint-Gall et Genève via Berne et Lausanne qui est examiné. Aux 15 minutes économisées par la boucle s'ajoutera une  économie supplémentaire gagnée sur le trajet Berne-Genève, 5 minutes dans chaque sens entre Berne et Lausanne, et 2 minutes entre Lausanne et Genève. Ensemble, ces économies de temps font passer le temps de parcours de l'aller et retour Berne - Genève - Berne de 4 heures à 3h30, entraînant d'intéressantes économies de temps de parcours à nombre de voyageurs et une forte économie de temps d'exploitation du matériel roulant. Il convient de relever que ces économies nécessitent une fréquence d'exploitation de deux trains par heure, pour qu'un train ayant quitté Berne à   heure pleine retombe sur l'horaire en arrivant à Berne à une demi-heure.

Ces considérations sont sans relation directe avec le thème de cet article, qui traite de la compatibilité de la boucle avec le système cadencé.

Malgré les explications rédigées et publiées dans les articles précédents, des sommités de l'intelligence ferroviaire persistent à affirmer que la boucle ne peut pas s'insérer dans le système cadencé. Elles condamnent , mais sans jamais produire aucune analyse, sans jamais préciser une quelconque erreur. Elles proclament: "c'est faux", et lorsqu'on les interroge, elles répondent "parce que".

Remettons l'ouvrage sur le métier pour la centième fois. Reprenons les deux schéma suivants, déjà abondamment répétés. Le premier transforme la boucle en la dépliant  pour dessiner un une longue ligne de 700 km.

Cliquer sur l'image

2022.01.17.1 Dépliage Boucle déplièe.jpg

Le second schéma dessine la boucle dépliée. Les trains empruntant la boucle dans le sens des aiguilles de la montre (sens horaire). C'est ce sens de circulation de la boucle qui détermine toute la ligne.

2022.01.17.2  Boucle déplièe.Circuk gaucheDroitrjpg.jpg

Il manque à la ligne ci-dessus la circulation en sens inverse:

2022.01.17.3  Boucle déplièe.CircuDroiteGauche.jpg

Celle-ci s'accole à la précédente dans le schéma suivant:

2022.01.17.4  Boucle déplièe.CircuDroite2sens.jpg

Ce dernier schéma  met en évidence les tronçons originels structurants du réseau cadencé, définis entre deux noeuds: Saint-Gall, Zurich, Berne, Lausanne (Saint-Gall et Lausanne sont définis comme tels, structurants du système, mais pour le moment encore inachevés). Chaque tronçon reçoit ainsi de manière parfaitement symétrique une circulation dans un sens et son image miroir dans l'autre sens. 

La conformité de cette structure aux règles du système ferroviaire cadencé est parfaitement réalisée. .

Pour finit, une instante prière; Ne rejetez pas mon argumentation sans fournir d'indications précises sur les défauts que vous lui trouvez.

Enfin comme d'habitude: pour en savoir davantage:

2021.01.18 Mémoire techniqueAmendé 6 mars 2021.pdf

Sur ce thème : pages 18 et suivantes

Commentaires

  • Oui, la boucle est compatible avec le système HCC (Horaire Cadencé Coordonné) suisse - système qui nécessite une symétrie unique - à la CONDITION que les IC ST-GALL-GENEVE circulent à la CADENCE de la DEMI-HEURE. En effet, les noeuds de correspondance, qu'ils soient complets ou orientés doivent offrir les même temps de correspondance dans un sens comme dans l'autre (c'est le fameux min.arr+min.dép sens inverse =~ 0 modulo 60 pour une symétrie 00/30).

  • Merci cher Monsieur de confirmer la validité de mon projet de boucle ferroviaire, en vous appuyant sur la rigueur des mathématiques. Venant d'un expert tel que vous, bénéficiant de 40 années d'expérience dans la recherche ferroviaire à l'EPFL, vous accordez une caution scientifique incomparable. .

  • Moyennant la cadence à la demi-heure, le fait que les IC-Boucle se croisent à Châtelaine au lieu de se "croiser"/rebroussement sur la symétrie 00/30 au terminus Ge-Aéroport ne modifie en rien les conditions de correspondances à Genève-Cornavin, car cette dernière gare n'à jamais été un noeud de correspondance 00/30 ou 15/45 pour les IC. Pour que Genève-Cornavin devienne un noeud de correspondance de qualité pour les IC, il faudrait que le temps de parcours Lausanne - Genève-Cornavin redescende en dessous de la demi-heure (p.ex. par des secteurs à 160, voire 200km/h et un nouveau découpage ETCS 2 des cantons de blocks). Demain n'est pas la veille.

Les commentaires sont fermés.