Le blog de Rodolphe Weibel - Page 6

  • Une demi-gare

    Une ligne de chemin de fer.


    La ligne comprend deux voies, une par sens de circulation.


    Quelque part le long de cette ligne, une gare, comprenant elle aussi deux voies, une par sens de circulation, où chaque train s’arrête.


    Question : qu’est-ce qui limite la capacité en fréquence de la ligne : la gare où chaque train s’arrête, ou bien la pleine voie (sans aiguillages) de part et d’autre de cette gare ?


    L’Office fédéral des transports, les CFF, les experts et spécialistes du canton, tous l’ont décidé : ce qui limite la capacité en fréquence, c’est la pleine voie, pas la gare. Ils n’ont pas réalisé que toutes les gares ont plus de voies que les lignes qui les desservent.


    Sinon, ils auraient fait ce que tous les amateurs du domaine du chemin de fer auraient fait : prévoir à la gare le double de voies qu’il y en a en pleine voie.


    Jusqu’aujourd’hui, ces experts et spécialistes avaient décidé pour des raisons financières de ne construire d’abord qu’une demi-gare, à un quai et deux voies à Cornavin, avant de construire la seconde moitié.

    Aujourd’hui, ils ont décidé de définitivement n’y réaliser qu’une demi-gare.

    Comment dites-vous ? vous pensez qu’ils pourraient revenir à la charge et tout de même réaliser la seconde moitié de cette gare ? Allons donc, jamais de la vie, ils ont depuis 10 ans constamment prouvé la solidité de leurs échafaudages.